Brockville Braves Carleton Place Canadians Cornwall Colts Navan Grads Hawkesbury Hawks Kanata Lasers Kemptville 73s Nepean Raiders Ottawa Jr Senators Pembroke Lumber Kings Rockland Nationals Smiths Falls Bears

Martin Dagenais se joint aux Olympiques

By: Dante De Caria

par JEAN-FRANÇOIS PLANTE

En 1994, les Olympiques de Gatineau avaient connu beaucoup de succès en allant piger chez les Sénateurs d’Ottawa de la Ligue centrale junior A. Un certain Claude Julien avait alors laissé son poste d’entraîneur-chef pour venir épauler Robert Mongrain de l’autre côté de la rivière.

Vous connaissez la suite. Deux coupes du Président et une coupe Memorial plus tard, il a fait le saut chez les pros où il a notamment gagné une coupe Stanley et pris les commandes du Canadien de Montréal deux fois plutôt qu’une.

Vingt-cinq ans plus tard, quand Ron Choules a connu des ennuis de santé reliés à des symptômes de commotion cérébrale, les Olympiques sont retournés dans le bassin des entraîneurs franco-ontariens pour combler leurs besoins.

Double champion en titre de la coupe Bogart et et de la coupe Fred-Page avec les Sénateurs, Martin Dagenais va remplacer Ron Choules jusqu’à la fin de la saison.

Âgé de 38 ans, l’entraîneur d’Embrun ne chômera pas au cours des prochains mois puisqu’il a l’intention de continuer de travailler avec les Sénateurs. « Du côté des entraînements, ça va bien. Les Olympiques pratiquent le matin et les Sénateurs en fin d’après-midi. Ma priorité va aller aux Olympiques pour les matches. Il reste 20 matches aux Sénateurs. Je vais en manquer une dizaine, mais j’ai de bons adjoints là-bas. Jamie Mayo me remplacera derrière le banc quand je ne pourrai pas être là », a dit celui qui est aussi propriétaire et directeur général des Sénateurs.

Francis Wathier, qui était l’adjoint de Dagenais chez les Sénateurs avant de s’amener chez les Olympiques, demeurera le second adjoint d’Éric Landry. Wathier a déjà les mains pleines avec la gestion du programme sport-études de la polyvalente Mont-Bleu. C’est donc Dagenais qui accompagnera les Olympiques comme adjoint dans leur voyage dans les Maritimes la semaine prochaine.

Avant Noël, Martin Dagenais a mené Équipe Canada Est à la médaille d’argent au Défi mondial junior A. Pour l’instant, il s’amène à Gatineau pour terminer la saison. Il n’a pas l’intention de vendre ou de quitter son équipe junior A.

« Le hockey junior A, c’est comme un gros commerce. Je m’en viens ici pour finir l’année. Ce sera aux Olympiques de décider si la chimie est bonne entre nous. Ça m’intéresse de passer au prochain niveau. Je suis rendu là dans ma carrière d’entraîneur, et c’est vraiment plaisant de pouvoir le faire près de chez nous. J’ai une jeune famille et ma femme va donner naissance à un garçon bientôt. Si ça avait été ailleurs, je ne suis pas sûr que j’aurais été tenté par l’expérience. »

Dagenais a connu Éric Landry dans un cours d’entraîneurs de haute performance, là où était aussi Francis Wathier. Cet été, Landry l’avait invité à venir lui donner un coup de main au camp d’entraînement des Olympiques.

Restera à Dagenais à se familiariser avec un rôle d’adjoint. Il est entraîneur-chef depuis six ans avec Ottawa. Sa dernière expérience d’adjoint remonte à la saison 2013-14.

Chez les Olympiques, les adjoints Francis Wathier et Stéphane Proulx (gardiens) sont également Franco-Ontariens.

Populaire auprès des joueurs, Ron Choules travaillait avec Éric Landry depuis trois saisons.