Brockville Braves Carleton Place Canadians Cornwall Colts Navan Grads Hawkesbury Hawks Kanata Lasers Kemptville 73s Nepean Raiders Ottawa Jr Senators Pembroke Lumber Kings Rockland Nationals Smiths Falls Bears

Coupe Fred Page – Autre championnat pour les Sénateurs

par Jean-François Plante

jfplante@ledroit.com

Leur chemin vers la finale du championnat canadien de l’Est a été plus ardu que l’an dernier, mais dans le match ultime, les petits Sénateurs d’Ottawa ont frappé avec le même éclat.

Champions de la coupe Fred-Page avec un gain de 10-1 contre le Collège français de Longueuil dans le tournoi disputé sur sa propre patinoire en 2018, les Sénateurs ont répété leurs exploits contre les champions du Québec dimanche à Amherst en signant une victoire convaincante de 9-2. Cette fois, c’est le Titan de Princeville qui a été victime de la domination de l’équipe de la Ligue centrale junior A.

Pour une deuxième année consécutive, les Sénateurs de l’entraîneur-chef Martin Dagenais ont obtenu leur billet pour la coupe RBC. Le championnat canadien de hockey junior A sera disputé à Brooks, en Alberta, du 11 au 19 mai prochains.

«Ç’a été beaucoup plus dur pour nous rendre en finale cette année. Nous avons affronté de l’adversité tôt dans le tournoi quand nous avons perdu notre meilleur défenseur, victime d’un coup à la tête. Adrien Bisson a subi une commotion cérébrale, perdu une dent et reçu des points de suture au front. Je doute qu’il soit prêt à revenir au jeu au championnat national. Nous avions perdu deux autres joueurs en raison des blessures dans le deuxième match et nous avions aussi eu deux joueurs suspendus. Ça m’a forcé à faire venir un joueur affilié de 16 ans en avion», a raconté Martin Dagenais à son retour à Ottawa lundi.

En demi-finale, c’est Noah Rowe, un ancien de l’école secondaire Franco-Cité, qui a fait passer les Sénateurs en finale en marquant le but vainqueur avec 0,2 seconde à faire au match contre le club hôte d’Amherst. Pour la première fois en 11 ans, le gagnant de la demi-finale a été en mesure de remporter le tournoi contre l’équipe qui avait obtenu un accès direct à la finale après le tournoi à la ronde.

«Le bye est un énorme avantage dans ce tournoi parce qu’il te permet d’avoir un congé le samedi. Nous avons dû jouer cinq matches en cinq jours, mais notre objectif était d’utiliser nos quatre trios et nos six défenseurs pendant tous le tournoi pour avoir de l’énergie en finale. Finalement, je pense que nous avons joué notre meilleur match de l’année en finale contre Princeville», a dit l’entraîneur Dagenais.

Les défis des Sénateurs ne sont pas terminés. En finale, deux autres joueurs sont tombés au combat et le club compte maintenant six joueurs à l’infirmerie à quelques jours de son départ vers l’Alberta.

«Ce n’est pas évident. Nous ne serons pas les favoris là-bas parce que nous ne sommes pas au sommet de notre forme, mais nous avons un excellent gardien (Francis Boisvert) et nos jeunes joueurs ont fait le travail jusqu’à maintenant. La coupe RBC a un bel horaire avec une journée de congé entre chaque match. Ça va nous permettre d’accorder plus de temps de jeu à nos meilleurs joueurs.»

À Brooks, les Sénateurs affronteront l’équipe hôtesse des Bandits (57-3-0 en saison), qui a été battue par les Spruce Kings de Prince George en six matches dans la finale de la coupe Doyle (championnat de la Colombie-Britannique et de l’Alberta). Les Spruce Kings ont cumulé une fiche de 16-1 pendant leurs séries éliminatoires de la BCHL. Les Terriers de Portage (Manitoba) et les Blades d’Oakville (Ontario) sont les deux autres équipes qualifiées.